UN CEPE ET SON PETIT.....!

Deux champignons périgourdins ,dessinés par zizou !
La Carmagnole Révolution française

La prise de la BASTILLE......1789 !

La Santé Retrouvée- grâce à l'Homéopathie expliquée et appliquée -------par le Docteur HORVILLER
TOUS ENSEMBLE, POUR LA RECUPERATION DE NOS MILLIARDS VOLES , LORS DE L' ERREUR PRIMAIRE D ' UNE DIVISION !!!

lundi 29 juin 2009

PASSEZ MADAME , LE MARIGOT VOUS APPARTIENT 48

Vieille sirène au milieu de crocodiles Près de cette lagune, des crocodiles se prélassent paresseusement au soleil, tandis que d’autres nagent vigoureusement à grands coups de pattes et de queue, dans des gerbes d’écume. Mais voilà qu’arrive une petite dame toute menue, en maillot de bain, avec sur ses épaules une serviette et sur ses cheveux son bonnet. Le chemin par lequel elle arrive est dégagé, aussi sans doute ne voit-elle pas toutes les charmantes bestioles présentes. Elle pose sa serviette, enlève ses chaussures, plonge dans l’eau et avance d’un crawl dont la puissance surprend tant elle paraît frêle. Bizarrement, au fur et à mesure de son avance, tous les crocodiles s’écartent pour lui laisser le passage. Tous ? Non ! Car là-bas un tout jeune fonce dans un jaillissement d’écume, visiblement désireux d’améliorer son ordinaire avec la petite dame, son maillot et son bonnet. Mais il n’arrive pas jusqu’à la nageuse : un gros et vieux mâle se met en travers de son chemin et d’un coup de queue l’envoie voler à vingt mètres de là. Humilié, blessé, décontenancé, le jeunot se tourne vers le vieux sage qui lui dit d’un ton impératif : On ne touche pas à Madame Lacoste !

Aucun commentaire: