UN CEPE ET SON PETIT.....!

Deux champignons périgourdins ,dessinés par zizou !
La Carmagnole Révolution française

La prise de la BASTILLE......1789 !

La Santé Retrouvée- grâce à l'Homéopathie expliquée et appliquée -------par le Docteur HORVILLER
TOUS ENSEMBLE, POUR LA RECUPERATION DE NOS MILLIARDS VOLES , LORS DE L' ERREUR PRIMAIRE D ' UNE DIVISION !!!

mardi 26 février 2013

REFLEXIONS ....... RETROSPECTIVES !!!

Je m'adresse par le biais de ce petit encart inséré dans mon blog, à vous tous , les sexagénaires et plus !!
Il s'agit d'une évidence à l'absolu tel.... qu'elle s'est effacée, paradoxalement, au cours des 3 décennies passées ! Actuellement, notre vie est assujettie aveuglément, à une technicité poussée à l'extrême vers un robotisme où notre conscient n'a + sa place !....J'y arrive ! Notre asservissement à 100% à l'A.V. ou audiovisuel, lequel nous a insidieusement absorbé, avalé..... par son attrait , sa facilité, sa diversité , offrant le "monde entier" à nos yeux exhorbités, les pieds au chaud dans les "savates" effondrées! Par contre, ces appareils télévisuels et leurs dérivés, ont été créés par de super- génies........ précurseurs ! Ils ont sciemment occulté  lors de leurs travaux, le fameux proverbe : "sciences sans conscience n'est que ruine de l'âme !" sachant que nous serions trés vite asservis, dépourvus donc, de réflexions ! 
Ce petit laïus ,pour mettre en évidence, la décérébration vers laquelle nous sommes canalisés !.... Tous nos poètes , écrivains, narrateurs, littérateurs, du 19ème et 20ème siècle, demeureront les piliers de notre langue française ! Ils avaient , naturellement , par le seul pouvoir de leur plume, la capacité de faire surgir, ressentir ,"voir", entendre, par   la seule grâce de leurs écrits aux consonances imagées ,..... des histoires  extraordinnaires,  des poèmes aux rimes savamment orchestrées , nous emmenaient parfois sur l'aile bucolique imaginée par son auteur !  Voici un exemple ci-dessous :
Premier sourire du printemps : Th.Gautier !

Tandis qu'à leurs oeuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.
Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
Il repasse des collerettes
Et cisèle des boutons d'or.
C'est simple, beau, compréhensif, presque tactile !!
Ceci sera ma conclusion ! ZIZOU

Aucun commentaire: